Avant de visiter le subcontinent indien, je m’imaginais de façon plutôt romantique les temples Hindous, l’architecture détaillée des forts, les festivals colorés, le désert, les coussins et bibelots d’éléphants artisanaux… Après avoir fait un tour dans la région du Sud et passé quelques moments au Nord, je me suis apperçue que j’avais une vision bien limitée et générale de ce pays extrêmement diversifié; des montagnes au sommet enneigé de Kashmiri au climat humide de Tamil Nadu en passant par le Désert du Thar au Rajasthan et les eaux tranquilles d’Alleppey au Kerala.

Pour éviter les généralisations qui s’appliquent difficilement à l’Inde, je vais me concentrer ici sur une ville de l’état de Rajasthan que j’ai eu l’opportunité de visiter et qui est située au Nord du pays, Udaipur.

L’état du Rajasthan, aussi appelé la Terre des rois, est reconnu pour quelques-unes de ses villes, dont la ville rose, Jaipur, la ville bleue, Jodhpur, la ville brune, Jaisalmer, ou alors la ville blanche, Udaipur. Le Rajasthan est bien connu pour ses forts, ses palais et ses temples, construits par les rois Rajputs avant la conquête des musulmans.

Source de l'image : Frédérique Lefort

Source de l’image : Frédérique Lefort

Udaipur, surnommée la ville blanche ou la ville aux lacs, est en fait composée de sept lacs artificiels interconnectés. Cette « Venise de l’Est » compte également de nombreux bâtiments et demeures de couleur blanche, expliquant son deuxième surnom. Il y a plusieurs choses à visiter à Udaipur et pour réussir à s’imprégner de l’énergie de la ville, il est préférable d’y rester quelques nuits. Le « City Palace » sur la berge du lac Pichola est d’une complexité incroyable, que ce soit en termes de couleurs et de motifs infinis dont sont décorées les pièces, mais également du labyrinthe inextricable dont il est composé. Il s’y trouve de nombreux guides parlant couramment l’anglais qui sont à l’entrée du palais. Cela vaut la peine de payer les services de l’un d’entre eux, ne serait-ce que pour apprécier à leur juste valeur les différents éléments composant le palais.

Le Monsoon Palace, situé au sommet d’une montagne à l’extérieur de la ville, offre une vue incroyable sur la ville et les montagnes avoisinantes. Pour vous y rendre, vous pouvez monter à bord d’un autobus, mais gare à vous lors de la balade! Le conducteur tourne les coins serrés. Beaucoup de singes habitent le palais et les environs; sans être méchants, ils sentent la nourriture de loin, alors il faut bien la cacher.

Source de l'image : Frédérique Lefort

Source de l’image : Frédérique Lefort

 

Bien que ces attraits touristiques soient magnifiques, vous découvrirez l’Inde véritable en vous promenant dans les marchés de la vieille partie de la ville. Vous trouverez de tout dans ces rues: des longues jupes colorées, des souliers à bouts pointus, du parfum, des livres et sacs de cuir, des poupées typiques d’hommes et de femmes Rajasthani et encore. Il y a également de nombreuses peintures représentant un cheval, un éléphant et un chameau, chacun étant un symbole différent. Le cheval signifie le pouvoir, le chameau symbolise l’amour et l’éléphant représente la chance et la sagesse.

Source de l'image : Frédérique Lefort

Source de l’image : Frédérique Lefort

 

Cette région n’est pas toujours abordable, mais pour enrichir votre expérience, il est possible de dormir dans l’un des quelques palais convertis en hôtels. L’un d’entre eux, le « Lake Palace » est situé sur une île au centre du lac Pichola et offre une vue magnifique sur la ville. Toutefois, il se trouve de nombreux hôtels un peu moins dispendieux dans la vieille ville vous offrant une vue toute aussi belle sur le lac.

Finalement, pour profiter adéquatement de votre séjour dans la perle du Rajasthan, n’oubliez pas de vous faire tatouer une œuvre d’art temporaire au henné et de boire une tassé de chai avec les marchands!