Lorsque mes amis me racontent leurs voyages en Europe, je leur pose souvent la même question: «Es-tu allé(e) en Suisse?’»

À ma grande surprise, ils répondent souvent à la question négativement. Pourtant, avec ses sommets enneigés et ses petits villages sont dignes des meilleurs films de Noël, la Suisse a tout pour plaire, en hiver comme en été.

L’activité la plus marquante de mon court séjour en Suisse est, sans conteste, la visite de la Jungfraujoch, la plus haute gare du monde, située à 3454 mètres d’altitude. Le chemin de fer qui y mène serpente entre les montagnes, au bord des falaises, et offre aux passagers du train une vue spectaculaire.

Bordé de sommets encore plus haut, le Jungfraujoch (aussi appelé Top of Europe) est en réalité un col situé entre deux montagnes, le Monch et la Jungfrau.

Le voyage débute à Interlaken, dans le canton de Berne.  Dans un décor magnifique, le train suit le cours de la rivière Lütschine jusqu’à Wengen, magnifique station suisse perchée sur les hauteurs.

Source de l'image: static.panoramio.com

Source de l’image: static.panoramio.com

Après une correspondance, le parcours se poursuit jusqu’à la destination finale, la Jungfraujoch. Lorsque le train s’arrête, l’aventure ne fait que commencer ; en effet, deux choix s’offrent à nous pour aller au sommet.

Le premier est de prendre un ascenseur pour monter encore plus haut, et rejoindre la plateforme sommitale. Arrivé(e) en haut, attache ta tuque, car une plateforme a été aménagée à la sortie de la gare… Au-dessus du vide. Très vaste, cette terrasse offre assez d’espace pour que tous les touristes puissent apprécier la vue. Petit conseil : si tu comptes y manger, protège ta nourriture des choucas… Amateurs d’altitude, ces oiseaux rapaces n’hésiteront pas à s’envoler avec un morceau de ton repas!

La deuxième option est de rejoindre le glacier par un tunnel piétonnier, taillé dans de la roche, mais, surtout, dans la glace. Le résultat est assez impressionnant, c’est le moins que l’on puisse dire. À la sortie de ce tunnel, on accède à une grande zone d’activités où tu pourras, en plein été, descendre la piste en tube! Le meilleur? Après la descente au creux des glaciers, devant un panorama incroyable, on embarque sur un tapis roulant qui nous ramène au sommet.

Puisque la gare est située sur un col, l’endroit y est presque plat, ce qui a permis d’y créer un sentier pour se promener dans la neige ou, pour les plus audacieux, faire du ski dans la poudreuse. Grâce à l’altitude, la neige est au rendez-vous même en plein mois de juillet. Outre la randonnée et le ski, un espace a été créé pour descendre une partie du flanc de la montagne en tube.

Source de l'image: img.myswitzerland.com

Source de l’image: img.myswitzerland.com

Sur le chemin du retour, le train emprunte cette fois-ci une autre vallée, celle de Grindelwald, où l’on se croirait presque dans une carte postale.

La plus haute gare du monde, c’est définitivement à ajouter sur ta bucket list. Alors, à quand ton prochain voyage en Suisse?