Située à quelques 260 km de la ville de Québec, la Pointe-Taillon s’enfonce tranquillement dans le Lac St-Jean. Accessible en voiture, il faut par contre se garer à l’entrée de la plage afin de poursuivre l’exploration à vélo… Ou en Kayak. Avec ses terrains de camping, sa plage et ses pistes cyclables, le Parc National de la Pointe-Taillon a tout pour vous séduire.

En camping
Territoire de la Sépaq, la Pointe compte 75 terrains de camping. Le plus près, Les Castors, se trouve à deux kilomètres du stationnement. Le camping le plus éloigné, Île Bouliane,  (à 25 km de l’accueil) est accessible uniquement par voie maritime. À l’arrivée, on vous fournit une remorque afin d’y mettre la tente, les sacs à dos et les articles de camping. La distance sur la route large se fait rapidement, et on découvre alors des terrains de camping intimes avec une vue incroyable. Un terrain sablonneux, un foyer et des toilettes sèches à quelques minutes à peine; le camping semi-sauvage peut alors débuter. Le soir, aucun bruit de voiture ne vient perturber le calme ambiant, et seul le bruit des vagues se mêle au crépitement du feu. D’épais bosquets d’arbres séparent les terrains de camping, si bien que l’on se croit presque seuls au monde, l’espace de quelques instants.

La plage
Certains terrains de camping, moins intimes, se trouvent directement sur la plage. Pour ceux qui préfèrent l’ombre des arbres, la majorité des terrains possèdent un petit chemin qui mène sur le bord de l’eau. Unique en son genre, la plage de la Pointe-Taillon est formée de minuscules grains de grenat, de zircon et de magnétite, donnant au sable sa couleur rougeâtre caractéristique. Les sites de camping se trouvant loin de la plage principale, on se retrouve au calme puisque seuls les autres campeurs profitent de l’endroit. Un bon livre, une bière froide et les pieds dans le sable; que demander de plus?

Le Carnet Voyage: Pointe Taillon

Source de l’image: Stella Warnier

À vélo, ou à pied!
Quand les après-midi deviennent trop chauds sur la plage, on reprend les vélos pour une belle escapade le long du lac. Quelques fois sablonneuses, parfois graveleuses, les pistes cyclables s’étendent sur plus de 45 km. Tantôt à l’ombre des pins, tantôt ensoleillée, la route permet de se rendre jusqu’à un phare ou même d’aller pique-niquer tout au bout de la Pointe. Pour les plus motivés, le tour de la Pointe-Taillon se fait en quelques heures.

Outre les pistes cyclables, la Pointe-Taillon offre aussi un réseau de sentiers piétonniers. Munissez-vous de chasse-moustiques; les chemins passent souvent dans le sous-bois, plus humide et donc paradisiaque pour nos amis les maringouins.

Sans réseau cellulaire, ni bruit de voitures, l’endroit a tout pour vous permettre de décrocher. Ajoutons à cela la beauté de la plage et les activités environnantes et le Parc National de la Pointe Taillon est l’escapade parfaite, le temps d’une fin de semaine!