L’Argentine, c’est pas mal plus que juste « l’Amérique du Sud ».

L’Argentine, l’espèce de triangle tout croche qui termine le continent américain, c’est le pays du bout du monde. C’est un pays unique, mais à la fois similaire à tous les autres pays du monde. Je vous explique pourquoi: En Argentine, on retrouve tous les types de paysages. Géographiquement parlant, le pays se trouve entre l’équateur (où il fait super chaud) et l’Antarctique (où il fait super froid). Il est donc possible de voyager dans un seul pays et de traverser huit types de climats différents.

  1. Au sud, c’est la Patagonie argentine, la Terre de Feu. Là-bas, il fait toujours froid. Ushuaia, la ville la plus au sud du monde se trouve en Argentine. Cette ville en fait rêver plus d’un par ses immenses montagnes enneigées, son accès à la mer glaciale, ses croisières d’aventure et sa culture portuaire semblable à celle des pays nordiques. Là-bas, on mange du castor (QUOI ?!), du crabe des neiges (ça coûte «la peau du cul» en manger au Québec, mais là-bas, c’est presque donné) et beaucoup de poissons. Les habitants d’Ushuaia, les Fuégiens, vivent principalement de la pêche et du tourisme de luxe. L’accès au Canal Beagle et les nombreux parcs naturels de la région représentent les principaux attraits touristiques. D’ailleurs, la marche en montagne et le ski alpin sont les deux activités à prioriser.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source : Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Aussi, au nord de la Terre de Feu se trouve la région des glaciers. Il est possible de se rapprocher du plus gros glacier d’Argentine el glaciar Perito Moreno en bateau ou à pied dans un circuit aménagé pour le tourisme. Un bruit de tonnerre assourdissant est produit lorsqu’une partie du glacier se détache de la paroi, c’est vraiment impressionnant. Pour les fanatiques d’aventure, il est également possible de réaliser une expédition à pied sur le glacier. Pour se reposer, le petit village de El Calafate se trouve à proximité du glacier. Sans charme particulier, mais les habitants sont très courtois. Pour les marginaux, je conseille fortement la dispendieuse excursion à la Estancia Cristina, une ancienne ferme éloignée de la civilisation et perchée au milieu des glaciers.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source : Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Au centre Ouest, c’est le climat andin. Bordée par la Cordillère des Andes, la province de Mendoza, renommée pour sa production vinicole, représente un arrêt obligatoire en Argentine. La région offre des activités telles que la visite de vignobles, le ski alpin, l’exploration des montagnes, la poursuite de la route historique du général San Martin ou encore du rafting de rivière. Le tourisme de la région est particulièrement développé et adapté aux étrangers. Je vous recommande fortement de louer une bicyclette et de vous promener de vignoble en vignoble dans la municipalité de Maipu.

Source de l’image : Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Au centre Est, c’est l’océan Atlantique. C’est l’endroit rêvé pour observer la faune terrestre et marine de l’Argentine. Là-bas, on peut se rapprocher des guanacos, des autruches, des tatous velus (lol), des renards, des pingouins, des éléphants de mer, des otaries, des dauphins, des orques et des baleines franches-australes. La manière la plus simple d’entrer en contact avec la nature est de louer une voiture et d’effectuer le tour de la péninsule Valdes. La plus grande ville de la région est Puerto Madryn, cependant, elle n’est pas des plus charmantes. Je vous recommande plutôt un séjour à Puerto Piramides, une toute petite municipalité de la péninsule de Valdes. De ce petit village, des excursions en zodiac sont offertes pour l’observation (peut-être d’un peu trop près) des baleines.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source de l’image : Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Au centre, ce sont les plaines de la Pampa. On dit souvent que l’Argentine c’est le pays de la viande, et bien oui. C’est vrai. Les plaines sont remplies d’élevages bovins en raison du sol particulièrement fertile. Il n’y a rien de particulier à visiter dans la Pampa, mais un petit séjour d’une fin de semaine dans une Estancia est presque obligatoire à votre voyage.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source de l’image: Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Au nord-Ouest, c’est le désert. Les montagnes arides sont parsemées de cactus (comme dans les films de Far West). Les transports sont peu développés (je vous conseille encore une fois la location d’une voiture) et les montagnes sont difficilement accessibles (seulement par des routes de terre). Les nombreux parcs nationaux de la région renferment des trésors impossibles à imaginer : canyons, sites archéologiques (accessibles au tourisme) et formations géologiques lunaires. Le nord-Ouest constitue un paysage étrange, minéral, où la rareté de la végétation et la gamme la plus variée de la couleur des sols, associées aux formes capricieuses des montagnes ne cessent de nous surprendre. Parfois, l’altitude peut nous peser sur la tête et c’est pourquoi les Argentins de la région sont de grands fanatiques des feuilles de Coca. Dans cette partie du nord de l’Argentine, les gens sont plus petits et plus bronzés que la majorité des Argentins, ils sont descendants autochtones.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source de l’image: Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Au nord-Est, c’est la jungle tropicale. Ce sont les chutes d’Iguazu, l’une des sept merveilles naturelles du monde. La terre est rouge, l’air est humide, c’est le commencement de l’Amazonie, c’est la rencontre des grandes rivières de l’Amérique du Sud. Le débit d’eau des chutes d’Iguazu est impossible à décrire, ça fait presque peur. L’eau coule sans arrêt et un lourd grondement peut se faire entendre à longueur de journée. Les gens sont majoritairement d’origine guarani et le tourisme représente leur principal gagne-pain. Là-bas, il est possible de voir les capybaras, les toucans, les petits singes (trop mignons), les crocodiles et les coatis (attention, ils mordent). Le nord-Est, c’est un immanquable détour.
Source : Léa Beauchamp-Yergeau

Source de l’image: Léa Beauchamp-Yergeau

 

  1. Buenos Aires. La plus grosse ville et la capitale de l’Argentine.

Cependant, je vais vous parler de Buenos Aires dans un prochain article. Ce billet-là visait juste à vous teaser un peu sur la beauté de l’Argentine.